• ... et sans reproche !

    Imprimer

    (à tous ces "amis-qui-nous-veulent-du-bien")

    le jocrisse de la pensée
    le tartuffe de la morale 
    le cul-bénit corporatiste 
    le sert-la-soupe-cléricale
    le petit-bourgeois décalé
    le lapideur au clavier
    le lanceur de fatwa du net
    l’imposteur postillonnant
    et leur petit refrain :
    t’aurais dû, 
    c’est pas bien,
    tu as beaucoup déçu
    la balance sans mesure le mouton de la purge le bigot du dimanche le fat qui donne le la le bourreau écoeure la petite niaise de province la bébête qui honte l’en-rumeur contagieux et leur petit refrain : t’aurais dû, c’est pas bien, tu as beaucoup déçu
    l’indic à tort le benêt d'âme le mâle alpha bêta le fanfaron municipal la cruche "allo" le dadais ronron la gourde sans fond l’oie qui marche à son pas et leur petit refrain : t’aurais dû, c’est pas bien, tu as beaucoup déçu
    le simplet blanc comme neige la vierge effarouchée qui "like-a-virgin" le sot si sot du pays le cabotin mondain le cagot au long cours le censeur pour l’échafaud le fourbe de croissance le grand chic pharisien
    et le petit refrain:
    t’aurais dû, 
    c’est pas bien,
    tu as beaucoup déçu

    t’aurais dû,
    c’est pas bien, tu nous as bien déçu
    (Stéphane Guex-Pierre, le 18 août 2017)
    Lien permanent Catégories : Humeur 1 commentaire
  • Ma vie de stagiaire V (et fin)

    Imprimer

    Dernier volet de mon journal constitué de quelques réflexions lors de mon stage en animation dans un foyer de jour pour personnes âgées.

    Lire la suite