29/10/2014

Mesures d'un autre âge

Ainsi, à partir du 1er janvier, l’Etat «manifestera plus sobrement son respect à l’égard des centenaires par l’envoi d’un courrier personnalisé, ainsi que d’un bouquet de fleurs ou d’un coffret de trois bouteilles de vin», a annoncé François Longchamp, président du Conseil d’Etat, aux communes, dans un courrier daté du 19 septembre.


Genève, Barthassat, Hodgers, Dal Busco, Emery-Torracinta, Maudet, Longchamp, Poggia, allocations, centenaires,

Cette spectaculaire et courageuse mesure permettra au canton la formidable économie de CHF 50'000 annuellement. Il faut bien faire des efforts. Il est normal que toute la population contribue solidairement au principe de se serrer la ceinture, pour les aînés comme pour les autres. Pour les centenaires comme pour les autres. Comme pour les chômeurs à qui l'on a modifié les conditions de prestations il y a quelques années (mais que l'on ne s'inquiète pas, la loi sera encore modifiée et rendue plus contraignante). Comme pour les personnes en situation précaire dont les prestations sociales sont diminuées de 50 %, encore une belle économie de notre Conseil d'Etat (CHF 150 d'économisés par personne).

Oui, en période de crise, tout le monde doit faire des efforts : enfants, jeunes, adultes, vieillards, malades, mourrants, centenaires. Tout le monde, je vous dis. Vraiment tout le monde ?

Car enfin, cette économie de bout-de-chandelle, bricolée par un mesquin calcul du Conseil d'Etat que représente-t-elle réellement ? 4'200 francs par mois. 4'200 francs patiemment récoltés sur le dos de quelques petits vieux en fin de vie. Des électeurs qui ne seront vraisemblablement plus là lors de la prochaine législature... Mais nos Conseillers d'Etat ne sont pas cyniques au point de penser ainsi. Pas eux !

Pas Anne-Emery Torracinta, qui sait à quel point sont importants les messages ou les symboles envoyés à des personnes fragilisées. Pas Serge Dal Busco, qui gère nos finances, et a ainsi toute latitude pour constater que cette économie ne sauvera pas le canton. Pas François Longchamp, notre président, si aimable et attaché à son image, qu'il ne prendrait pas l'inititiative d'une économie aussi dégueulasse. Pas Luc Barthassat, si sympathique et empathique avec toutes les générations. Pas Antonio Hodgers, qui imagine bien que l'argent non dépensé ne se recycle pas. Pas Pierre Maudet pour qui une telle somme ne représente que quelques caméras de surveillance. Pas plus que Mauro Poggia qui a trop d'intérêt pour les citoyens genevois, même pour ceux qui ne sont plus beaucoup en mouvement.

J'ai beau chercher, je ne vois pas parmi ces 7 qui pourrait avoir eu l'idée et l'audace de proposer puis de défendre une telle mesure. Et je ne comprends pas ce qui aurait pu convaincre les 6 autres.

Le fameux principe de solidarité ou d'effort collectif dont je parlais plus haut ? Dans ce cas, il y a une solution.

En se mettant à 7, il suffit de donner 600 francs par mois pour empêcher la suppression de ces 50'000 destinés à fêter honorablement nos centenaires. Cela tombe bien, sept c'est le nombre de Conseillers d'Etat. Et une ponction de 600 francs par mois sur un salaire qui atteint les 20'000 francs, cela devrait pouvoir se faire sans trop de douleur.

Effort collectif oblige.

 

 

Commentaires

"l’Etat «manifestera plus sobrement son respect à l’égard des centenaires"

Respect? Ils ont osé écrire "respect"?! En prenant une mesure parfaitement irrespectueuse.

Je ne sais pas si j'arriverai à mon 100me anniversaire, mais leurs bouteilles de vin, ils peuvent se les mettre où je pense, je ne bois jamais d'alcool.

Écrit par : Johann | 30/10/2014

Les 7 nains, j'ai bien une idée de qui c'est... Blanche-Neige en revanche, je vois pas trop... À moins que ce ne soit le nom de code de la ligne (budgétaire) qu'ils ont snifée les petits coquins...

Écrit par : pierre gauthier | 31/10/2014

Plutôt l'irrespect du Conseil d'Etat genevois pour ses ainés. La honte!

"En se mettant à 7, il suffit de donner 600 francs par mois"

Pourquoi seulement 7 et pas TOUS? Peut-on connaitre leur salaire?

Excellent coup de gueule!

Écrit par : Patoucha | 31/10/2014

Pourquoi 7, Patoucha ? Parce qu'ils sont 7 et que ce sont eux seuls qui ont pris la décision.

Écrit par : Stéphane Guex-Pierre | 31/10/2014

Les commentaires sont fermés.