05/04/2014

Carton plein pour Appartements Vides

logement,facebook Voici trois mois, quasi jour pour jour, que sur Facebook j'ai créé le groupe « Appartements Vides à Genève». Le but de cette démarche était uniquement de recenser tout appartement vide depuis plus de trois mois. Il existe certes une statistique officielle, régulièrement brandie par le milieu immobilier, d'autres détracteurs ou personnes estimant notre démarche inutile, mais selon un principe simple, je préférais « voir » par moi-même.

 Le succès de la démarche s'est vite révélé efficace puisqu'après 8 jours d'existence, nous étions déjà en mesure de fournir une liste de 114 appartements vides, pour la grande majorité ayant « échappé » à la statistique ; certains faisant même l'objet d'un « oubli » des propriétaires d'annoncer, puisque vides depuis au moins 3 ans, ils ne figuraient sur aucun chiffre officiel annuel entre 2011 à 2013, ceci en contravention avec l'art. 29 de la L520.

 Aujourd'hui, nos inventaires ont déjà mis à jours près de 300 appartements vides « non déclarés », qui s'ajoutent aux 268 « officiels ». Tout porte à croire que nous n'avons découvert que la pointe de l'iceberg, puisque Swisslife, plus gros propriétaire immobilier en Suisse avouait récemment compter un parc de cent appartements vides, rien qu'à Genève. Qu'en est-il alors chez les autres gros propriétaires ?

 Les services du Département de l'Aménagement, du Logement et de l'Energie dirigés par Antonio Hodgers vont très prochainement, selon les engagements du ministre, nous rendre compte des différentes enquêtes diligentées suite à notre action. Parmi les cas signalés par les membres de notre groupe, il y en aura très certainement de nombreux qui ne révéleront aucun abus, d'autres plus ambigus se mettront très vite en conformité, et certains manifestement abusifs seront remis sur le marché avant que de subir une expropriation temporaire.

 L'acte 1 de notre action est joué. La presse a soutenu et relayé notre combat, le milieu immobilier sait qu'il va devoir compter avec nous dans les mois à venir, et le landernau politique a adopté le logement comme sujet de prédilection dans le débat de cette nouvelle législature. C'est beaucoup en trois mois, c'est peu à l'aune des souffrances quotidiennes de près de 6'000 mal logés à Genève.

 

 

 

15:27 Publié dans Logement | Tags : logement, facebook | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | |

Commentaires

Il est sain pour la vigueur de la république et de la démocratie (pouvoir du peuple) que les citoyens s'emparent du droit et exigent de le faire appliquer. Il serait plus que surprenant que les "autorités" ne répondent pas à cette exigence légitime et qu'elles cèdent aux sirènes de milieux immobiliers qui, outre qu'ils sont lourdement responsables de la situation actuelle, tentent par tous leurs importants moyens de discréditer la démarche entreprise. Comme chacun a pu le constater, c'est en ne prenant pas les demandes de la population au sérieux que l'extrême-droite démagogique a pu s'extraire du caniveau d'où elle n'aurait jamais dû sortir...
Pierre Gauthier

Écrit par : pierre gauthier | 05/04/2014

Bravo Stéphane,
J'ai suivi d'un peu loin cette démarche de remuement des paresses multiples. Félicitations pour les résultats que tu as obtenus avec José et d'autres.
Et que cela nous booster pour d'autres dossiers négligés.

Écrit par : Nelly Uzan | 05/04/2014

J'aime beaucoup le titre " Recréons Genève" , car peut-être lorsque vous avez créer ce groupe, vous pensiez qu'à recenser les appartements vides. Aujourd'hui , en découvrant toute l'ampleur du problème du logement à Genève , vous découvrez qu'il faut bien plus que cette recherche, il faut changer la vision du logement, les mentalités , rassembler tous les acteurs de ce domaine,pour le rendre plus humain, pour etre a l'ecoute des souffrances et des besoins de la population( comme vous le faites si bien). C'est un sacré défi , mais possible dans le Long Terme ,bien sur. Alors bravo pour ce défi de " Recréons Genève." vous avez mon soutien .Si vous avez besoin d'aide pour quoi que ce soit , mon mari est moi-même étant " oisifs" sommes à votre disposition.
Roth Michèle

Écrit par : Roth Michèle | 05/04/2014

Très belle initiative mais qui obligera de plus en plus l'Etat à s'en laver complètement les mains.Si malheureusement vous vivez ce genre* d'exploits* en appartements non occupés ceci vient aussi du fait que trop d'ONG ont voulu remplacer l'Etat et ses service et qui en fait les frais? les citoyens bien entendu
Il y a beaucoup de crises inventées surtout pour faire peur et permettre ainsi aux roublards d'agir tout à leur aise à l'insu de tous sans doute aussi dans le dos de l'Etat
Normalement c'est le parti Socialiste qui devrait s'occuper du bien être du citoyen et quand on voit en France le nombre d'appartements vides et le nombre de SDF à la rue on se demande bien à quoi sert ce parti
Alors espérons qu'en France votre initiative donne des idées à d'autres
Zut j'oublie c'est juste, il est plus important de jeter des sacs taxés au bon endroit que de loger des citoyens/rire
C'est bien la preuve qu'en commençant par la fin tout le monde perd le contrôle du destin qui dit, pour sauver la nature faut toujours sauver les humains avant les déchets ceux -ci n'iront jamais demander de l'aide aux services sociaux

Écrit par : lovsmeralda | 06/04/2014

Je ne savais pas que notre bien-être était entre les mains des socialistes. Ceci dit , à mon humble avis, si cette initiative devait emmener "l'état à s'en laver de plus en plus complètement les mains" se serait pas un problème , mais plutot un atout de plus pour ce groupe.Il y a assez de professionnels et non-professionnels doués d'une grande humanité, sans recherche d'appâts de gains, pour prendre la relève et capable de collaborer ensemble pour "recréer Genève" puisque c'est le titre de ce blog.
Il y a peut-être beaucoup de " crises inventées" ? mais celle du logement à Genève est plus que réelle .

Écrit par : Roth Michèle | 06/04/2014

Je ne savais pas que notre bien-être était entre les mains des socialistes. Ceci dit , à mon humble avis, si cette initiative devait emmener "l'état à s'en laver de plus en plus complètement les mains" se serait pas un problème , mais plutot un atout de plus pour ce groupe.Il y a assez de professionnels et non-professionnels doués d'une grande humanité, sans recherche d'appâts de gains, pour prendre la relève et capable de collaborer ensemble pour "recréer Genève" puisque c'est le titre de ce blog.
Il y a peut-être beaucoup de " crises inventées" ? mais celle du logement à Genève est plus que réelle .

Écrit par : Roth Michèle | 06/04/2014

Roth Michèle en effet cette crise comme toute est bien réelle mais certaines sont entretenues à bon escient.Quand au parti Socialiste n'est -ce pas leurs programmes qui depuis de lustres sont toujours axés sur le bien être du citoyen?
Et trop déléguer on le sait mène à la complète déresponsabilisation!

Écrit par : lovsmeralda | 06/04/2014

Les commentaires sont fermés.